Notre e-shop vertueux D.ICI est né d’une envie de proposer des produits pour la maison dans une logique de consommation à la fois responsable et minimaliste : on achète moins, mais mieux, de beaux objets de qualité qu’on garde plus longtemps. Dans cette logique, tout ce qui touche au “home organizing” nous parle beaucoup, et on a eu envie de partager cela avec vous.
On est convaincues qu’on peut trouver une forme de bien-être en s’entourant de choses qu’on a choisies en conscience.

La parole à Sandra Martra, experte en Home Organizing


Sandra Martra a créé Organizen Co pour aider les gens à retrouver de l’oxygène dans un quotidien chargé, à diminuer la charge mentale, à gagner en temps et en sérénité grâce au home organizing.

Qu’est-ce que le Home Organizing ?

C’est une façon de s’alléger le quotidien, et qui passe par 2 choses :
– le tri, le désencombrement et l’optimisation des espaces de vie, de travail et de stockage
– la simplification de l’organisation quotidienne, personnelle et/ou familiale

Concrètement, on peut faire appel aux services d’un home organizer pour créer un lieu de vie ressourçant, optimiser un espace, préparer l’arrivée d’un enfant…etc.

 

Quels sont les bienfaits d’une maison bien rangée/organisée ?


Notre logement a un impact fort sur notre bien-être.

Et le tri est une étape essentielle et préalable au rangement : “le bazar ne se range pas, il s’élimine.”

Faire de la place chez soi c’est faire de la place en soi : désencombrer et alléger ses espaces, permet de désencombrer et d’alléger son esprit également ; en se séparant d’objets qui ne sont plus en cohérence avec la personne que nous sommes devenus aujourd’hui, nous recréons un cocon à notre image et qui nous ressource.

 

Alors, une maison bien rangée c’est quoi ?

C’est une maison où chaque chose à une place bien définie et logique pour ses habitants, et au plus près de son lieu d’utilisation. C’est une vie simplifiée ! Cela permet d’apaiser le rythme du quotidien et de diminuer la charge mentale.

 

Moins mais mieux, ça te parle ?

Oui, le fameux “less is more” fait effectivement partie de mon approche :
– pour aider mes clients à savoir comment trier, je les invite à se demander quels sont leurs besoins au quotidien, ce qui est source de positif pour eux : avoir moins d’objets mais que des objets utiles ou qui leur apporte quelque chose de positif.
– et puis c’est mathématique, moins on a d’objets à nettoyer, déplacer, réparer, chercher et plus on a de temps pour les choses qui comptent vraiment : du temps pour soi, pour ses proches, pour les projets qui nous tiennent à coeur. C’est donc gagner en temps, en qualité de vie.
– et enfin dans mes accompagnements, j’invite vraiment mes clients à faire attention lorsqu’ils font entrer de nouveaux objets chez eux. Il y a ici un lien entre l’organisation et la consommation durable : l’idée c’est de tendre vers une consommation raisonnée pour en finir avec la surconsommation et l’encombrement de nos espaces et de nos esprits.
Privilégier l’utile et les produits de qualité permet de préserver à la fois l’environnement mais aussi notre santé et nos économies

 

3 tips pour une maison mieux organisée ?

Il y a plein d’astuces bien sûr, mais voici les 3 que je mettrais en avant :

  • Chaque chose à sa place et une place pour chaque chose : définir un emplacement spécifique et dédié pour chaque objet, au plus près de son lieu d’utilisation, est le secret pour avoir et conserver un intérieur rangé. Ainsi on ne se pose plus la question de savoir où se range ni où se trouve tel ou tel objet
  • Impliquer tous les membres de son foyer dans le rangement et dans l’entretien du logement
  • Faire vraiment attention aux objets qu’on laisse à nouveau entrer chez soi : utiliser la méthode BISOU avant tout achat. Puis, on maintient l’équilibre en faisant sortir un objet dès qu’on en fait entrer un nouveau, si possible dans la même catégorie d’objets.

La méthode BISOU de Marie Duboin et Herveline Verdeken permet de se poser les bonnes questions, pour faire les bons choix et consommer mieux :

• B : à quel Besoin cet achat répond-il chez moi, qu’est-ce qui motive ma “pulsion d’achat” ?⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀
• I : est-ce que j’en ai besoin Immédiatement ou est-ce que je peux différer mon achat ?⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀
• S : n’ai-je pas déjà un objet Semblable qui répond déjà à ce besoin ?⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀
• O : quelle est son Origine géographique, sa composition et les conditions dans lesquelles il a été produit ? Est-ce que je cautionne ses conditions de production et d’acheminement ?⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀
• U : est-ce que j’ai vraiment l’Utilité de cet objet ? Est-ce que ce n’est pas un effet de mode , ou encore un besoin très occasionnel auquel un prêt ou une location pourrait répondre ?⠀⠀

 

L’erreur qu’on commet le plus souvent dans notre “home organizing” ?

Souvent, les gens commencent par acheter des solutions de rangement (meubles, boîtes, bocaux…). Le problème c’est que les boîtes de rangement ne donnent ni la méthode ni la motivation…

On peut toujours commencer avec des boîtes à chaussures. La priorité, c’est de faire le tri entre ce qu’on veut garder et le reste. Ainsi, on y voit plus clair et on connaît le volume précis des choses qui seront à compartimenter.

 

Un petit mot pour la fin ?

J’aimerais partager avec vous mon mantra préféré : “ne mets pas les clés de ton bonheur dans la poche de quelqu’un d’autre”.

J’aime bien l’idée d’être responsable de son bonheur, on ne peut pas contrôler tous les événements qui nous arrivent mais on peut choisir la façon de se comporter face à eux.

Et le changement passe nécessairement par des prises de conscience, l’action et la mise en place de nouvelles habitudes.

 

Leave A Comment